Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Echo et Narcisse. Oeuvre originale : tirage Fine Art de l'artiste Christian Broise

Echo et Narcisse 2

Echo et Narcisse, impression pigmentaire

(…) le rapport entre l’ artiste et son public rappelle l’ancienne légende de Narcisse et Écho. La nymphe Écho aimait Narcisse, mais celui-ci était épris de son reflet et n’avait d’yeux que pour son propre visage. La nymphe aurait pu rompre le charme si sa conversation n’avait été si limitée; mais tout ce que pouvait faire la nymphe Écho, c’était de répéter les derniers mots qu’elle avait entendus. Il est peu gratifiant de converser avec un écho, et l’on ne saurait donc blâmer tout uniment Narcisse. Nous attendons de lui qu’ il pétrisse notre imagination,mais nous oublions que nul artiste ne saurait travailler sur des matériaux qui ne lui offrent pas de résistance plastique.

Edgar Wind, conférence « art et volonté » reprise dans Art et Anarchie, NRF Gallimard, p.117/118, édition 1988.

Echo et Narcisse. Oeuvre originale : tirage Fine Art de l'artiste Christian Broise

Echo

Impression pigmentaire

(…) Mais si je ne suis pas capable de travailler avec un projet c’est parce qu’avec un projet, j’ai le sentiment très net que ce que vais faire, je sais déjà le faire. Alors, savoir faire un tableau me semble être du domaine de l’art appliqué. Ne pas savoir le faire me semble être du domaine de l’art impliqué.

Leonardo Crémonini, « l’hypothèse du désir » entretien entre Leonardo Cremonini et Regis Debray, l’atelier contemporain, François-Marie Deyrolle éditeur, mai 2015, p.38

Echo et Narcisse. Oeuvre originale : tirage Fine Art de l'artiste Christian Broise

Echo et Narcisse 1

Impression pigmentaire

Pyrame. Oeuvre originale : tirage Fine Art de l'artiste Christian Broise

Pyrame

Impression pigmentaire

Voir aussi

Fermer le menu