Extrait 1

Il n’a pas entendu la voix déserte lui crier la nouvelle. Debout à la poupe du navire, assourdi par le claquement des voiles, il surveille le vent.

Il n’a pas entendu la nouvelle. Il lève les yeux vers le ciel à la recherche d’un signe. Il ne voit pas le regard effrayé des compagnons.

Il n’a rien entendu de l’ondulation des poissons, du vol des oiseaux, du soupir des îles.

Dans le grand balancement des eaux, mues disertes de mouvance infinies où l’ondoiement du sillage roule d’incessantes vagues, il n’a rien vu.

Une bourrasque s’étrangle au pied du

Extrait 2

Il suffit
Répète l’écho
Invite Narcisse
De ses mains fatiguées
A la grande danse des métamorphoses

Un tamis de lumière
Soubresaut d’ombre à la clairière du visage
Tisonne la cendre des rides

L’arabesque alourdie
Des seins envoûte l’arche pesante du ventre
Dessus la soie rare du sexe

Danse de vieille femme sur la moire des eaux
Aux flammèches brunes des roussettes
L’aile des mains cueille le battement d’air
L’exact tressaillement du mot juste

Chant de vieille femme au-delà du miroir

Des lèvres flétries à l’effigie des sources
Fleurit le nom pâle de l’amant

Il suffit
Dit-elle

Danaé. Oeuvre originale : tirage Fine Art de l'artiste Christian Broise